Pourquoi être sur le terrain? 1ère Partie – Général

By | 12th June 2017

Il y a beaucoup de raisons d’être sur le terrain et nous essayerons d’en décrire quelques unes en détails dans les prochaines éditions, sur la base de nos convictions, de mon expérience en général et de nos expériences récentes sur le terrain.

Pour en nommer quelques unes, nous pouvons faire des catégories générales pour les raisons principales pour lesquelles nous pensons qu’il est important d’être sur le terrain et non dans un bureau trés éloigné:

– immersion/inclusion dans les cultures, villages
– meilleure compréhension des problèmes et des ressources disponibles
– communication en face à face
– enseignement pratique/manuel

Bien que nous pouvons en parler séparement, elles sont toutes liées. L’un des points principaux pour moi est le fait que les interactions sont complétement différentes lorsque vous êtes physiquement en présence des gens. Les réactions et commentaires sont différents. Les discussions sont différentes. Et le plus important est l’observation: nous en apprenons beaucoup plus en étant sur place et en observant la vie quotidienne, les difficultés et les solutions qu’en posant des questions.

Mais ce qui est intéressant est que nous n’avons pas besoin d’aller bien loin… mon voyage en Europe il y a quelques mois m’a démontré la même chose: nous intéragissons beaucoup plus en personne. Nous discutons différement, plus, mieux, lorsque nous nous rencontrons en face-à-face.

Et si nous y regardons de plus près, c’est aussi ce que l’on voit dans le monde des entreprises:: alors que nous travaillons avec des gens du monde entier, grâce à la technologie actuelle, nous organisons aussi des rencontres, qui aident à créer des liens. Nous sommes toujours humains, et le contact humain est l’une des choses que la technologie ne pourra jamais remplacer.

Et, dans une certaine mesure, c’est ce que je fais: des face à face réguliers. Restant un peu plus que 2 jours à chaque endroit, et partageant l’expérience de la vie de tous les jours dans la région. De la même manière que nous partageons le quotidien dans nos bureaux tous les jours, mais rencontrons nos collègues éloignés une fois par an. Ayant un bureau itinérant et pas d’adresse particulière, je rencontre les gens une fois par an (ou tous les 2 ans pour certains…) pour quelques semaines mais je vis le quotidien ici tous les jours de l’année.

One thought on “Pourquoi être sur le terrain? 1ère Partie – Général

  1. Pingback: Pourquoi être sur le terrain? 4ème partie – Communication – Newsletter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *