Organisations Communautaires/CBO: quelle est leur place dans le projet?

By | 12th June 2017

L’année dernière, j’ai lu un article basé sur une étude relative aux CBOs au Zimbabwe. Cet article, bien que datant de 2011, décrit très bien l’importance des CBOs sur le terrain et quelques uns des problèmes rencontés par les communautés et ces CBOs tentant de mettre en place des solutions. Un article menant à un autre, puis à un autre, cela m’a donné matière à réflexion: bien que j’ai mon centre d’intérêt et une idée précise basée sur mon expérience, je n’avais en fait jamais lu d’études sur le sujet. Et cela m’a donné l’impulsion de commencer cette série d’articles sur le sujet des ONGs et CBOs, ce qu’elles sont, comment elles fonctionnent, comment nous pouvons travailler avec elles.

Dans un précédent article, nous avons expliqué que les Organisations Communautaires (CBOs) sont des ONGs de terrain et nous avons ensuite partagé notre point de vue à propos de leur importance.

A mon avis, l’un des problèmes auquel les communautés font face est lié à la mise en place des CBOs ainsi que leurs droits/responsabilités. Comment les communautés peuvent s’aider et quelle est leur place dans le projet?

Se réunir pour trouver une solution et aborder un problème se fait depuis des générations. “Légaliser” ces associations en tant que CBO est bien plus récent. Et c’est un des problèmes que certains rencontrent. Et bien que l’information soit disponible, l’obtenir, la comprendre et la mettre en place n’est pas toujours chose aisée.

Et même après, lorsque la CBO est créée, quand elle travaille avec un ONG plus importante, la question des responsabilités et de l’appartenance du projet se pose. Souvent, les CBOs considèrent les projets menés dans leur communauté comme appartenant à l’ONG qui le met en place. Elles ne considèrent pas forcement qu’il leur appartient de le mener à bien car quelqu’un d’autre l’a mis en place.

“Ainsi, l’effet final est que la CBO ne prend pas de responsabilités pour le projet, le voyant comme étant le travail de l’ONG. L’ONG en retour présume que la CBO est responsable du projet et doit donc s’assurer de sa pérennité.”
“The net effect therefore is that the CBO does not take ownership of the project, regarding it as the work of the NGO. The NGO in turn assumes that the CBO owns the project and is therefore expected to ensure its sustainability.” (Marginalization of CBOs)

Les CBOs font aussi face à d’autres problèmes. Et nous en examinerons certains dans de prochaines éditions.
Mais l’un de nos buts, si ce n’est le but principal, est d’aider ces communautés à se réunir et à s’approprier leur projet. C’est de faire en sorte qu’elles se sentent capables de le faire. Elles peuvent le faire. Même si souvent elles pensent qu’elles doivent dépendre de la venue d’ONGs internationales afin que ces ONGs conduisent un projet pour elles… pas avec elles… parce qu’elles se sentent impuissantes…

Notre expérience des derniers mois nous a montré qu’elles peuvent le faire mais ne le pensent pas. Donc nous espérons en premier lieu leur donner la confiance en soi et la motivation qu’elles ne voient pas forcément en elles-mêmes (lire aussi “Trust, Confidence, Support” (en anglais)). Et ensuite, les aider avec les outils dont elles ont besoin pour mener leur projet à bien.

One thought on “Organisations Communautaires/CBO: quelle est leur place dans le projet?

  1. Pingback: Défi des CBOs: Bonne volonté et Efforts – Newsletter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *