Micromanagement de budget

By | 1st October 2017

Ma vision globale est d’aider les gens à s’aider eux-mêmes, afin qu’ils puissent améliorer leurs conditions de vie. Au cours de mes voyages, je me suis rendue compte que parfois une partie du problème n’est pas nécessairement l’argent lui-même, mais la gestion de l’argent. En Afrique comme en Europe…
Je ne suis pas comptable… loin de là! Mais je regarde mon budget, je fais des choix, je compare les prix…

L’un des problèmes en Afrique, est la pauvreté. Pour beaucoup de gens, il n’y a pas ou peu d’argent.
Mais parfois, il y a également des erreurs de jugement sur les coûts et l’affordabilité.

Au fil du temps, j’ai rencontré des gens qui n’avaient pas les moyens d’acheter quelque chose, mais qui avaient un peu d’argent… Je ne parle pas de ceux qui n’ont littéralement rien en matière de liquidités. C’est une histoire différente…

Mais la perception du coût et des fonds disponibles est un point important. Il y a des choses que nous ne pouvons pas nous permettre du tout, mais il en existe certaines que nous pouvons nous offrir si nous regardons les choses différemment.

L’un des premiers points à examiner est ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas… et nous aurons tous des réponses différentes. Pourtant, je crois que vous ne pouvez pas vous plaindre que vous ne pouvez pas vous permettre de manger quand vous pouvez vous permettre des bonbons et des boissons gazeuses. Mon point de vue… Peut-être parce que je ne mange pas de bonbons et que je ne bois pas de boissons gazeuses… Mais quand même…

Une boisson gazeuse coûte environ € 0,50 – Un œuf coûte environ € 0,10
Je choisis l’œuf n’importe quand…

Ainsi, en quelques occasions, j’ai montré aux gens l’argent qu’ils ont, où il va, comment ils pourraient se permettre d’acheter qu’ils disent qu’ils ne peuvent pas… J’ai montré qu’il fallait parfois choisir ce que l’on veut acheter ou quand on l’achète…

Ma leçon ici est de faire penser aux gens à l’argent qu’ils ont et ne pas supposer que d’autres ont plus… Ils le gèrent peut être différemment, tout simplement…

Ce «projet» est à propos de ces petites histoires d’enseignement sur les bases du budget… Ce que nous voyons comme une amélioration dépend seulement de la façon dont l’individu l’applique et ce qui est important pour lui.
Peut-être que quelqu’un choisira des boissons gazeuses par rapport aux œufs… mais maintenant, il a fait le choix de ce qui est réellement important pour lui et il se sent mieux vis-à-vis de sa situation (il peut s’offrir des boissons gazeuses).

La plupart d’entre nous, en Afrique ou en Europe, devons choisir où est notre pôle de dépense. Est-ce des vêtements, des chaussures, des produits de beauté ou des gadgets? Même pour la nourriture, nous pouvons choisir de dépenser davantage pour acheter des produits hors saison ou importés.

Qui peut toujours se permettre tout ce qu’il veut quand il le veut?

Cet article est la page principale sur les projets lié au Budget sur le site de Bee the Solution. Retrouvez les histoires derrière ce project @ Histoires de micromanagement de budget

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *